cook-gfe789faf3_1920.jpg
Les producteurs italiens

 

Pour tous les produits que nous ne pouvons pas trouver ici, nous faisons appel à nos voisins italiens ! Agriculture biologique, production à taille humaine et circuits courts sont le credo de ces partenariats.

 

Les agrumes de Sicile

 

Le Consortium d'agriculteurs Le Galline Felici est située entre Catania, Siracusa et Ragusa (Sicile), dans une plaine propice à la culture des agrumes. La production, certifiée bio (sauf pour les quelques uns l'ayant refusée par choix politique), est contrôlée en permanence, autant par le consortium, que par ses clients Italiens et étrangers.

 

Le partenariat avec les Galline Felici est une activité historique de notre association. Nous leur avons rendu visite maintes fois, et au delà des commandes, nous prenons régulièrement des nouvelles de la vie du consortium et des producteurs.

logo.png
Le Galline Felici
Fruits, légumes et conserves Bio
1/5

Cette belle histoire débute en 2002, lorsque Roberto fait la connaissance du réseau des GAS italiens (groupes d'achats solidaires). C'est alors qu'il commence à leur envoyer des mails. Dans ces messages, Roberto leur raconte son histoire et leur propose ses oranges. Il leur envoie quelques colis postaux et en peu de temps la demande augmente. Les oranges de Roberto ne suffisant plus. Petit à petit, de plus en plus d’agriculteurs sont impliqués dans cette aventure ; tous sincèrement engagés depuis longtemps dans la vulgarisation de l’Agriculture Biologique et passionnés par la pratique d’une agriculture non prédatrice vis-à-vis de la Terre mais - bien au contraire - porteuse de fertilité et de santé.

En 2008, désormais trop nombreux, ils ont du officialiser leur activité. Et voilà comment est né le Consortium sicilien « Le Galline Felici » (« Les Poules Heureuses »). Ce nom singulier symbolise notre libération du marché inhumain. Nous nous sommes inspirés des poules vendues par les élevages en batterie en fin de cycle et remises en liberté par Roberto sur ses terres. Ces poules ne savaient pas à quel point la nature était belle. Au début, elles ne voulaient pas sortir de leur cage parce qu’elles n’avaient jamais gambadé, ni volé de toute leur vie. Au fil des jours, elles sont devenues de plus en plus belles, de plus en plus libres!

C'est la métaphore de notre libération du système agricole productiviste…

 

Les produits d'Italie du Nord

Au vu du succès du partenariat avec les Galline Felici, notre commission diversification, en collaboration avec d'autes assos locales ont décidé d'étendre ses activités à d'autres produits d'Italie du Nord.

En 2018, Rémi, Brigitte et Claire Marie de Court Jus (Embrun) ainsi que Manou et Martine de Juste un Zeste sont partis trois jours rencontrer des producteurs de parmesan, pâtes et riz bio en Italie du Nord, dans la plaine du Pô. Une découverte d'autres réalités, de la production familiale à l'entreprise collective de 70 salariés, tous passionnés par leur activité. De la matière première au produit transformé, ils se sont tous ré-approprié leur filière et vendent en direct !

LOGO_trasp_02.png
Coopérative IRIS
Céréales, farines et pâtes Bio
1/5

En 1984, la coopérative de travail et de production IRIS a été créée, en suivant quatre principes indéfectibles :

​- pratiquer et répandre les méthodes d'agriculture biologique,

- créer des emplois principalement pour les femmes et les personnes défavorisées,

- développer des relations directes avec les consommateurs,

- promouvoir la culture de la propriété collective.

En 1990, IRIS souhaite se développer et fait appel à ses clients pour investir dans la coopérative, ce qui lui a permis d'acquérir de nouvelles terres. Quinze ans après, elle reprend une usine de pâtes en difficulté financière et permets aux salariés de garder leur travail. En 2010, la coopérative se doit de moderniser cette usine, et décide de créer un bâtiment "éco-friendly" pour coller à leurs valeurs.

Actuellement, entre la ferme et l’usine de fabrication des produits, ce sont 70 personnes qui sont employées. La coopérative compte elle 400 sociétaires : des travailleurs, des consommateurs, des agriculteurs et des financeurs. Outre sa propre ferme, la coopérative travaille avec 150 agriculteurs, dans toute l’Italie. Un contrat est établi et garantit au producteur la vente de sa marchandise (quelque soit la quantité) ainsi qu’un prix fixe, indépendamment de celui fixé par le marché. Les produits d’Iris Bio sont vendus en circuit court. Dès le départ, le choix a été fait de ne pas travailler avec la grande distribution.

Aujourd’hui, Iris Bio doit faire face à la concurrence du bio de la grande distribution et trouver de nouveaux débouchés en circuit court. L’approvisionnement et la fabrication de ses produits, quant à eux, sont maîtrisés.

image.png
Lesca Simone
Riz, légumineuses et farines Bio
1/5

La famille Lesca cultive le riz depuis 4 générations sans utiliser de traitements chimiques. Dans les années 70, la rencontre du père de Simone Lesca avec des agronomes italiens, venus expliquer les principes de l'agriculture biodynamique, les ont définitivement ancrés dans l’agriculture biologique. L’exploitation de la famille Lesca est une ferme agricole à direction familiale (statut juridique italien). Elle emploie 6 personnes tout au long de l’année et 2 saisonnières.

La famille ne veut pas adhérer aux aspirations du productivisme. Ici nous nous sommes réapproprié les méthodes naturelles. Nous vivons et travaillons dans une ferme biologique et avons remplacé tous les produits chimiques (engrais, pesticides) par des substances naturelles extraites du monde végétal. La rotation des cultures est pratiquée : sur une même parcelle, le riz est cultivé deux ans, puis des légumineuses pendant trois ans. Ce processus permet de maintenir la richesse du sol. Le désherbage des parcelles de riz se fait donc sans désherbants chimiques. Les champs sont inondés une première fois. La mauvaise herbe est celle qui pousse en 1er. Le champ est donc asséché et les mauvaises herbes retirées. Le champ est inondé une seconde fois et le riz est alors semé (le repiquage ne se pratique plus depuis de nombreuses années). Les champs de riz sont inondés car l’eau permet de maintenir une température constante le jour et la nuit.

Le riz se sème au printemps et se récolte à l’automne. L’engrais vert se sème en automne et se récolte avant de planter le riz, afin de ne pas laisser la terre à nue et de l’enrichir. Leurs champs sont situés en amont au niveau de l’irrigation des cultures. Ils sont donc les premiers à « prendre » l’eau et ainsi ne subissent ni engrais chimiques, ni pesticides qui pourraient être utilisés par d’autres agriculteurs.

 

La ferme maitrise sa filière, « de la semina al piatto » (de la graine à l’assiette). Le riz et les légumineuses sont cultivés, puis différents moulins et machines permettent le traitement de la récolte pour en faire des produits à commercialiser. Les produits (riz, légumineuses, farines, etc.) sont vendus uniquement en circuit court et quasi exclusivement à des groupements d’achats solidaires (gas) italiens.

logo-ferraribio.png
Ferrari Bio Latte
Parmesan, lait et yaourt Bio
1/5

Remigio et Giulana Ferrari ont créé leur exploitation familiale de vaches laitières dans les années 70. Ils sont certifiés bio depuis 2013 après plusieurs années et démarches pour leur conversion. La relève est assurée puisqu’ils travaillent avec 4 de leurs 6 enfants.

L’exploitation est quasiment autonome. En effet, ils maîtrisent leur filière, de la production du fourrage pour les bêtes, à la vente de leurs produits, en passant par la fabrication. La ferme dispose de deux « parcs » de panneaux solaires. Un accord est passé avec la société de gestion de l’électricité italienne. La ferme fournit pendant 10 ans l’électricité à la société puis la production est pour eux. Aujourd’hui, les panneaux solaires produisent 45% de l’énergie nécessaire à la ferme. Dans 5 ans, ils atteindront 60%. Le projet est de rajouter des panneaux solaires afin d’atteindre les 90%.

 

L’exploitation agricole de Remigio et Giulana comptent 70 vaches laitières et une vingtaine de génisses qui paissent sur 150 hectares de terre. Ils sont partis d’un troupeau de 7 vaches qu’ils ont augmenté au fil des années. L’alimentation des vaches laitières se compose de 90% de foin (entre 18 et 20kg par jour) et 10% d’orge et de légumineuses. Elles sont traites deux fois dans la journée, à la machine, à 5h et à 16h. Elles sortent dans les pâturages le matin jusqu’à 15h. Les vaches laitières de la famille Ferrari sont gardées environ 8 ans, contre 2 à 3 ans dans les exploitations industrielles. Le lait récolté est utilisé principalement pour faire du parmesan. La famille Ferrari produit 7 000 quintaux de lait par an. 50 quintaux sont vendus sous forme de bouteilles de lait ou de yaourts et le reste sert à fabriquer environ 1900 meules de parmesan par an.

 

Tous les produits de la ferme Ferrari sont vendus en circuit court via les groupements d’achats solidaires (gas), dans des commerces locaux et à l’étranger (Allemagne, Belgique, Pologne). Pour rappel un circuit court signifie qu’il y a un intermédiaire au plus. La famille Ferrari vend uniquement en circuit court et peut fournir des regroupements de GAS comme nos associations.